Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 13:05
    cyclone

Réalisateur:

René Cardona Jr

Acteurs:

Andres Garcia,

Hugo Stiglitz,

Caroll Baker,

Arthur Kennedy,

Lionel Stander

Année:

1978

Pays

Mexique   

 

Histoire:

Un cyclone fait rage dans les Caraïbes, entraînant le crash en pleine mer d'un avion. Les survivants sont récupérés par une barque à la dérive puis un bateau de touristes, également surpris par la tempête. Alors que l'eau et la nourriture commencent rapidement à manquer, les passagers s'aperçoivent que les eaux sont infestées de requins. Entre la menace des prédateurs et les difficultés du rationnement, l'atmosphère est de plus en plus tendue entre les survivants.


Avis: Peu après son Tintorera!, René Cardona Jr donne à nouveau dans le film de requins. Enfin, donne à nouveau dans le film de requins sans requin devrais je dire, car à l'instar de son aîné, Cyclone ne fait apparaître les prédateurs aquatiques que peu de temps. Mais cette fois, ils auront une certaine importance, loin d'être de vagues prétextes à une comédie sentimentale. Et surtout, s'ils n'apparaissent pas longtemps, ils auront l'occasion de faire des vagues dans une séquence finale absolument jouissive.

L'hsitoire est donc simple: des naufragés sur un bateau perdu en pleine mer, sans vivres. Cardona Jr va dès lors s'intéresser davantage aux survivants qu'aux requins, et développer une véritable psychologie collective, et dessiner les personnages principaux, parmi lesquels on retrouve Andres Garcia et Hugo Stiglitz, les dragueurs de Tintorera. Bien sur, les personnages restent classiques, alignant les clichés: le beau capitaine qui prend les bonnes décisions et s'impose comme le leader de la troupe, la blonde chiante et son petit chien qui importune tout le monde, le croyant qui ramène tout à la parole du Christ, la femme enceinte, le prétentieux, le nerveux, le méchant latino cruel, le père et son gosse, le couple de blacks...Bref, une jolie palette de tout ce qu'on peut trouver, et qui permet des échanges assez intéressants, bien que parfois rébarbatifs.

Tout ce beau monde va souffrir du manque de nourriture, et rapidement plaider sa cause pour obtenir la ration d'eau du voisin: la blonde utilisera son porte feuille, les malades joueront de leur maladie alors que les autres estimeront que ce serait du gaspillage puisqu'ils vont bientôt mourir, les parents mettent en avant la nécessité de sauver les plus jeunes...Bref, chacun prêche sa propre paroisse, et on en arrive rapidement aux mains, ce qui rendra la situation encore plus difficile. Surtout que les survivants perdent également ce qui leur servait de canne à pêche, et que les malades sont proches de la mort. Bref, Cardona donne une vision très négative des Hommes face au danger,  perdant tout sang froid et prêts à tout pour survivre aux dépens des autres.

Le bouchon est poussé jusqu'à verser dans la cruauté (on trouve de la viande là où l'on peut), puis dans la question du cannibalisme, suite évidente dans la survie. Question qui va encore être à l'origine de tensions, partageant le groupe en deux, même si certains de ceux qui prenaient position contre le fait de manger le cadavre d'un de leurs camarades ne résisteront pas à l'appel de la "nourriture".  Revigorés par une pluie providentielle, certains décident d'aller chercher des secours. Le temps que ceux ci n'arrivent, un nouveau drame touche les survivants, dont l'embarcation commence à couler. Ce sera l'occasion d'un véritable festin pour les requins, sans doute frustrés d'avoir passé le métrage à se cacher ou à être menacé par la pêche. Quelques minutes seulement, mais affreusement jouissives, pendant lesquelles on ne s'attend à aucun parti pris sur les victimes étant donné tout ce qu'on vient de vivre.

Cyclone est donc un film à la frontière entre le shark movie et le drame, tenant bien plus du second que du premier. Surprenant de noirceur, et versant quelques instants dans une cruauté inattendue, c'est une curiosité trop peu connue, qui mérite sans doute d'être un peu plus connu.

Note: 4/6

Partager cet article

Repost 0
Published by Raoult Steeve - dans Cyclone
commenter cet article

commentaires

Camif 19/01/2009 11:55

Ben alors, y 'a plus de film de requins ? Ca dort

Gally 17/06/2008 21:21

Connais pas ce film , je l'ajoute a ma liste des trucs a voir , grâce a toi j'ai découvert ( et bien aimé  ) 12 days of terror , qui sait si je ne vais pas être séduite par  Cyclone  ^^