Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 août 2006 1 14 /08 /août /2006 20:33

    Peur bleue.jpg

Réalisateur:

Renny Harlin

Acteurs:

Thomas Jane,

LL Cool J,

Michael Rapaport,

Stellan Skarsgard,

Samuel L. Jackson

   

Année:

1999

 

Pays :

Etats-Unis

   

Histoire;

Dans une station scientifique en plein océan, des savants tentent de remédier aux dégénérescences du cerveau humain en étudiant les cerveaux de requins. Malheureusement, au cours d'une tempete, les requins génétiquement modifiés et à l'intelligence accrue s'échappent, et poursuivent les survivants dans la base inondée.

         

Avis: Dès le début du film, le décor est planté: le film misera sur l'action, sur des situations ridicules et incohérentes, et des requins en images de synthese ratées. En effet, l'oeuvre de Harlin va pendant tout le film cumuler chacune de ces caractéristiques.

L'histoire semblait pourtant prometteuse. Etudier les requins, dont les cellules du cerveau se renouvellent automatiquement, pour résoudre les problemes tels que la maladie d'Alzheimer. Un sujet intéressant donc, qui eût mérité une approche plus sérieuse. Parce qu'à partir de ce postulat, Harlin nous offre un film d'action non maîtrisé...

             

Evidémment, le point principal d'un film de requins, ce sont...les requins...Et c'est justement l'un des gros points faibles du film. Malgrè un budget conséquent,  les effets spéciaux entierement numériques sont TOUS ratés...Difficile de rendre crédible les attaques dans ces conditions. Difficile également de ressentir un quelconque frisson, d'autant que les personnages sont tous insipides.

Les acteurs ne sont pourtant pas mauvais, loin s'en faut. Ce sont tout simplement leurs personnages qui n'ont aucun relief. Et qu'on ne regrette donc pas de voir mourrir. D'autant que leurs morts sont pour la plupart ridicules, notamment celle de Samuel L. Jackson, dont on se demande un peu ce qu'il est venu faire dans cette galere (pas de spoiler non,  comme c'est le méchant patron, on sait qu'il va mourrir dès le début du film).

   

Le film plagie tout ce qu'il peut dans la série des Jaws. On pensera facilement à Jaws 3, ainsi que la scene la plus débile de Jaws 4. Harlin tente également quelques incursions humoristiques, bien conscient que son film ne procure aucun frisson. Il se loupe, la faute à des gags usés, et des dialogues consternant plus que drôle.

Un tres mauvais Shark movie, dont la déception est d'autant plus grande que l'on sent une volonté de sérieux dans le travail de Renny Harlin.


Note:
1/6



Repost 0
Published by Raoult Steeve - dans Peur Bleue
commenter cet article